Journey Into Mystery

Journey Into Mystery

"Laisse nous prendre la route ensemble
quand la nuit est si proche de la terre qu'elle en tremble."

Un voyage c'est bien des étapes et des rencontres. Tout comme la vie qui n'est faite que de joie et de séparation, voici le carnet de bord de Fiddler's Green qui aspire simplement au bonheur de retrouver un être aimé.
Tous ces souvenirs se perdront dans l'oubli,
comme les larmes dans la pluie...
- Blade Runner


"Dieu est un comédien jouant devant un public trop effrayé pour rire"
- Voltaire (1694-1778)


ThinkExist.com Quotes
Locations of visitors to this page
Archives
mars 2003
avril 2003
mai 2003
juin 2003
juillet 2003
août 2003
septembre 2003
octobre 2003
novembre 2003
décembre 2003
janvier 2004
février 2004
mars 2004
avril 2004
mai 2004
juin 2004
juillet 2004
août 2004
septembre 2004
octobre 2004
novembre 2004
décembre 2004
janvier 2005
février 2005
mars 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
juillet 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005
janvier 2006
février 2006
mars 2006
avril 2006
mai 2006
juin 2006
juillet 2006
août 2006
septembre 2006
octobre 2006
novembre 2006
décembre 2006
janvier 2007
février 2007
mars 2007

vendredi, avril 30, 2004

Vive le pays de la liberté...


Cette image est celle d'un prisonnier irakien. Tous ne sont pas traités ainsi, certains subissent bien pire. C'est la BBC (la vidéo est assez explicite, hélas..) et pas Foxnews...

  

Hourra!!
Alan Ball est quelqu'un qui en a (jeux de mots..) et il est de retour le 13 juin pour la 4ème saison Six Feet Under!!!
Vous voulez en savoir plus sur cette saison, c'est par ...J'aime les Fisher!!

On dit que la télé vit son âge d'or, je dirais qu’elle vit une renaissance. Jamais la qualité des séries télé n'a été aussi bonne, et ce ne sont ni Boomtown, ni the Shield, ni tout HBO (Oz, 6fu, Carnivale) qui me contrediront. Le seul reproche qu'on fera à HBO c'est que leurs séries mettent décidément trop de temps à sortir en DVD.

Et la télé réalité me direz-vous? Eh bien elle va chercher la qualité..:


Non, ce n'est pas la famille Addams, c'est Family Plots, quand Six Feet under est joué en live...

Sinon, durant ces vacances on traîne, on devrait corriger des copies et on mange des bonbons..Et j'ai eu une révélation, tard le soir dans un petit réduit où l'on s'isole parfois avec un journal. UN COMPLOT!

Oui, J'ACCUSE et je jette à la face de ce monde incrédule le complot entre HARIBO et cette branche d'activité!!!.....(surtout sur les paquets de 300 grammes)

  

jeudi, avril 29, 2004

Cordée tragique
(extrait de glenatpresse.com).
[il s'agit de la mort de l'alpiniste Patrick Berhault. Leur carnet de route est glaçant.]

Mercredi 28 avril 2004 (abrégé)

Il a neigeoté cette nuit et ce matin le temps était bouché avec du vent fort et froid. Patrick et Philippe ont donc attendu le lever du jour pour partir. Au fil des heures une mer de nuages à envahi l'Italie, le vent est devenu léger et il fait beau. A 9h10 ils étaient à 150m du sommet du Täschhorn (4491m), sur une très belle arête en mixte de quasiment 3km[...]. Philippe nous rappelle avec humour : "Quoi !?? On n'est pas sur la Nadelgrat mais sur Gratte les Mischabel ?" On l'aura compris, leur moral est au beau fixe. Jeudi midi une dépression météo est annoncée, sans précision sur sa durée.

Jeudi 29 avril 2004
Ce matin la montagne est orpheline. Vers 11h30 hier, alors qu'il progressait en compagnie de Philippe Magnin vers le sommet du Dom (4545m) Patrick Berhault a fait une chute importante sur le versant raide qui domine Saas Fee. Philippe Magnin, à cause des mauvaises conditions météo qui régnaient, l'a perdu de vue à ce moment là. Philippe est alors revenu seul chercher du secours au bivouac Mischabeljoch, d'où il a été héliporté vers Zermatt en compagnie des guides Didier Angelloz et Eric Magnin. Malheureusement le temps ne permettait pas aux hélicoptères de faire des recherches approfondies. Il fallait également exclure l'idée d'une caravane terrestre dans ce secteur difficile. Ce matin, une météo plus clémente a permis des recherches en hélicoptère. Son corps a été retrouvé et ramené à Zermatt


  

A quoi voit-on ..
...que quelqu'un ne sait pas parler? Très souvent quand il rajoute "Quoi" ou "tu vois?" à la fin de chaque phrase.

et la télé réalité en est devenue une belle école...

...que quelqu'un ne sait pas écrire? C'est qu'il écrit en "SMS".

et les skyblog en sont l'Université...

  

mardi, avril 27, 2004

thrilling
A lire avec une musique d'horreur en fond sonore...

  

1916
16 years old when I went to war,
To fight for a land fit for heroes,
God on my side, and a gun in my hand,
Chasing my days down to zero,
And I marched and I fought and I bled and I died,
And I never did get any older,
But I knew at the time that a year in the line,
Is a long enough life for a soldier,
We all volunteered, and we wrote down our names,
And we added two years to our ages,
Eager for life and ahead of the game,
Ready for history's pages,
And we brawled and we fought and we whored 'til we stood,
Ten thousand shoulder to shoulder,
A thirst for the Hun, we were food for the gun,
And that's what you are when you're soldiers,

I heard my friend cry, and he sank to his knees,
Coughing blood as he screamed for his mother,
And I fell by his side, and that's how we died,
Clinging like kids to each other,
And I lay in the mud and the guts and the blood,
And I wept as his body grew colder,
And I called for my mother and she never came,
Though it wasn't my fault and I wasn't to blame,
The day not half over and ten thousand slain,
And now there's nobody remembers our names,
And that's how it is for a soldier.


  

dimanche, avril 25, 2004

a trip down Memory Lane
Ce que j'aime chez les américains, ce sont leurs expressions et j'ai vécu celle que je viens de noter en titre. L'allée du souvenir que j'ai empruntée hier soir.

Avant d'être exilé à Misery, j'ai habité dans un bel appartement durant 6 ans et je l'ai en quelque sorte hanté, laissant beaucoup de moi à l'intérieur...

En partant ce sont des amis qui l'ont repris et qui ont tout redécoré et repeint. Hier soir, j'ai redormi à l'intérieur, dans le clic clac. Il était tard, j'étais fatigué et quelques cellules d'alcool étaient avec moi. On m'avait passé le trousseau de clé (celui que l'autre locataire de l'appartement avait à mon époque) et lorsque j'ai monté les trois étages, j’ai littéralement voyagé dans le temps.
Quand j'ai ouvert la porte avec son bruit si caractéristique, il ne manquait plus que le cool cat pour venir m'accueillir. Dans l'obscurité tout semblait comme avant, les fantômes de mes meubles m’apparaissant. Ma bibliothèque réapparaissait à la place cette télévision, mon ordinateur à la place de ce bureau. Les deux réalités, une présente et l’autre disparue entraient en collision..
Ma main trouvait naturellement l'interrupteur et je savais où marcher pour ne pas faire de bruit, le spectacle de la rue par la fenêtre n’avait pas changé, décor extérieur de ma scène domestique pendant ces années..
Toutes les joies et séparations de l’endroit rejaillissaient, revivaient et je lisais l’histoire écrite dans cet appartement :un trou qui a subsisté malgré la peinture refaite où j'avais un cadre de Michael-Ange La tapisserie grattée par le chat, la pomme de douche que j'avais laissée, un tâche de gras sur le plancher témoin d’une fête oubliée..
Tout me parlait, m'accueillait de nouveau.
Et alors que je m’endormais, en cette étrange nuit où je venais de fêter mon anniversaire, j'ai eu l'impression, furtive mais ô combien palpable, d’être enfin revenu chez moi...

  

mercredi, avril 21, 2004

le Pourquoi du jour
Pourquoi les trottoirs sont-ils recouverts regulièrement de gravier? A quoi ça sert??? C'est la question que je me posais au moment où j'ai failli tomber en roller à cause de ces mêmes trottoirs....

  

mardi, avril 20, 2004

Convergence de posts...
Hier soir, j'ai vu lost in translation...Excellent s'il en est, ce film m'inspirait déjà un post que je voyais émouvant et fécond. Hélas! Passant sur un blog ami, quel ne fut pas mon désarroi....La Convergence a de nouveau frappé...

  

dimanche, avril 18, 2004

happy birthday de Yahoo!
Bon alors, là je passe pour un obsédé:

ARIES: Your sexual drive is apt to be running at an extremely high level, and it could be that this topic is the only one on your mind, dear Aries. Every person you see may stir feelings within you, even though you may already be committed to one person. If you are not committed to anyone, however, this is definitely the time to make a move. Your thirst for love is strong, so by all means you should take definite action to quench it.

Dans le genre des dates d'anniversaire sympas il y a :

In 1906, a devastating earthquake struck San Francisco, followed by raging fires. About 700 people died.

Et je suis né le même jour que l'îcone sexuelle Rick Moranis.

  

Message d'au loin
Eh voilà, dans ce silence matinal, une fenêtre m'offrant de la pluie et du gris pour seul détail, je rajoute 1 à mon compteur. On est à 31 aujourd'hui..
Que de choses se sont passées en 1 an. Combien d'autres se passeront encore? Qu'arrivera-t-il à ceux qui peuplent mon existence? Plein de bonnes choses j'espère..

Hier soir, je jouais à Feeding Frenzy avec une petite fille de 6 ans qui me disait de faire attention aux requins. Dans la pièce d'à côté, une "grande" de 20 ans expliquait comment la banque lui avait refusée son chèque alors qu'elle bosse comme un forçat en alternance

Des fois je me dis que grandir, ce n'est pas si bien que ça....

  

jeudi, avril 15, 2004

Là bas....
C'est les vacances! Enfin bon, demain, mais c'est tout comme...

Je sais que je devrais écrire quelque de fin et de profond mais bon. Pour l'instant, je ne pense qu'à une chose: partir.

Je ne cesse de lire et de me plonger dans d'autres univers. Je ne cesse d'emmener le cool cat avec moi par monts et par vaux et il devient mon petit compagnon à la moonshadow (et castré, c'est plus simple!).

Ma dernière lecture a été un beau voyage dans le fantastique: Atlas des brumes et des ombres de Patrick Marcel (traducteur de Gaiman à ses heures perdues..). Une belle analyse du fantastique avec 100 livres à (re)découvrir...et surtout cette phrase :" [Il a pour but] une certaine distanciation par rapport à notre réalité[...] qui permet de considérer la réalité sous un angle nouveau".
La réalité à Misery est tellement étrange qu'une dose de fantastique va être nécessaire pour que sa Banalité ne me saisisse pas.

Alors, on prend les valises et on part...!



En cadeau, un joli wallpaper tiré du Graphic Novel (excellent d'ailleurs) "Lovecraft"


  

lundi, avril 12, 2004

Une belle journée...
LA veille, nous avons couru comme des dératés pour chercher du chocolat dans un immense jardin (Dieu que les humains sont étranges parfois).

Ce matin, sous un beau soleil, j'ai pris le cool cat en photo, son pelage virant du gris au bleu..

A 15h25, mon téléphone a sonné mais j'ai raté l'appel.

A 16h30, près à repartir sous ce ciel de paradis, j'ai rappelé mon correspondant.

On m'a dit des mots, une série de sons, que mon oreille a assemblé et que mon esprit a décodé.

Le père d'un de mes meilleurs amis venait de faire une chute mortelle de 60 mètres dans un ravin en Ardèche quelques heures plus tôt.

Dans son Pays, L. est au sommet de sa tour, fixant l'océan impénétrable et essayant de comprendre...


  

vendredi, avril 09, 2004

Un goût d'été
Une semaine passée à dormir, à jouer, à me plonger dans tous les univers possibles et accessoirement loin du Pays. Une semaine passée à s'occuper du cool cat également qui lui n'est plus dans l'univers des reproducteurs...

Que le temps passe en ce moment. Et c'est tant mieux................

  

mardi, avril 06, 2004

Le stress
La lettre annonçant si vous êtes pris ou non.

L'écran vous annonçant si vous êtes reçu ou non.

Le prof criant votre nom pendant un devoir.

"Il faut qu'on parle"

Le bonbon que l'on vole

Les portes du bus/tramway qui s'ouvrent sans qu'on ait de billets

"Ah! Oui. C'est vous..bon écoutez..."

Un cri dans la nuit.

L'ordinateur qui ne démarre pas

La distribution du sujet de partiel.

La tête de ceux qui voient le sujet avant vous.

Un inspecteur dans votre classe.

Ouvrir son porte feuille et se rendre compte au péage de l'autoroute que sa carte bleue n'est plus là.

Le visage de quelqu'un qui se ferme alors qu'il est au téléphone.



Bonne journée!!

  

dimanche, avril 04, 2004

Roller d'hier
Quand on fait du roller, la ville devient horizontale (ou inclinée parfois) et le sol devient bien plus important que lorsque nous sommes humbles piétons.

Les avides lecteurs des chroniques de Misery vont donc découvrir un autre défaut de cette "ville/village".
Rien mais alors rien n'est fait pour le roller. Le centre qui en est à son 6ème mois de ses travaux de 8 semaines a été refait avec des f**** pavés, aux formes irrégulières. Les routes datent des années 60/70 donc le revêtement a des graviers dans le bitume. Moralité, c'est ce que j'appelle le terrain spécial tendinite. Sans parler qu'on risque de se casser la figure à chaque fois.
J'étais donc plein d'enthousiasme tout à l'heure et mon tour en roller n’a duré que 20 minutes et quelques jurons (mais sans chute…).
Alors que dans le Pays, tout est fait pour le roller, pourquoi L. ne m’invite-t-il pas ?

  

Expression
"Se tourner les pouces" ne veut pas forcément dire ne rien faire.
Ca veut aussi dire jouer à X-MEN next Dimension sur Gamecube, et ça fait mal au doigt....

Et encore je conduisais, donc pas d'excès!

  

samedi, avril 03, 2004

La vie simple est là
Cà y est, la France va découvrir Paris Hilton et "The simple life"..Et ça promet...

Comme quoi, on a tous notre Altus (nom de la "ville" où se passe l'action..)Moi c'est Misery, mais ce n'est pas pour un mois et j'ai un peu moins de dollars et encoe moins de caméras!
Mais nénmoins quel concept!!