Journey Into Mystery

Journey Into Mystery

"Laisse nous prendre la route ensemble
quand la nuit est si proche de la terre qu'elle en tremble."

Un voyage c'est bien des étapes et des rencontres. Tout comme la vie qui n'est faite que de joie et de séparation, voici le carnet de bord de Fiddler's Green qui aspire simplement au bonheur de retrouver un être aimé.
Tous ces souvenirs se perdront dans l'oubli,
comme les larmes dans la pluie...
- Blade Runner


"Dieu est un comédien jouant devant un public trop effrayé pour rire"
- Voltaire (1694-1778)


ThinkExist.com Quotes
Locations of visitors to this page
Archives
mars 2003
avril 2003
mai 2003
juin 2003
juillet 2003
août 2003
septembre 2003
octobre 2003
novembre 2003
décembre 2003
janvier 2004
février 2004
mars 2004
avril 2004
mai 2004
juin 2004
juillet 2004
août 2004
septembre 2004
octobre 2004
novembre 2004
décembre 2004
janvier 2005
février 2005
mars 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
juillet 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005
janvier 2006
février 2006
mars 2006
avril 2006
mai 2006
juin 2006
juillet 2006
août 2006
septembre 2006
octobre 2006
novembre 2006
décembre 2006
janvier 2007
février 2007
mars 2007

jeudi, septembre 30, 2004

Sa femme n'apprécierait pas...
J'ai toujours bien aimé Colombo. Surement parce que je n'ai aucun problème à trouver l'assassin. Cette série étant un peu multi-diffusée, j'ai donc vu pas mal d'épisodes (comme beaucoup de monde d'ailleurs) mais il m'arrive d'avoir oublié certains dénouements. Hier soir, O joie, je ne l'avais jamais vu! Un épisode inédit, surement un des trous prmeiers de la série! Quelle aubaine! il existe donc un Dieu!

Je m'installe donc joie devant ma télé mais, signe de l'âge, j'ai commencé à m'assoupir (revenant d'une partie de jeu de rôles endiablée au club du lycée).
Je ne me suis pas endormi longtemps, juste 10 minutes je pense.
Et quand je me suis réveillé, c'était la pub!
Dix minutes à 0h30 et j'en ai raté le dénouement!
Encore 15 ans à attendre et je le reverrais peut-être .
Finalement, je ne sais pas s'il existe vraiment un dieu

  

mercredi, septembre 29, 2004

Arrêtez-le! et autre pensée...
Une idée de post est tel un papillon. On l'attrape, on le regarde à travers son filet et au moment où l'on veut le prendre, il s'envole.

Le papillon rejoint le ciel, et le post rejoint l'oubli..


Ma pensée du jour (c'est pénible d'en avoir plusieurs: à chaque jour suffit sa peine) est qu'il y a des chansons qui vous hantent, qui éveillent quelque chose d'enfoui en vous, un zeitgeist personnel en quelque sorte. J'ai réécouté hier la chanson de fin de "Troie", celle nommée "End title song" qui était dans la BOF rejetée de Gabriel Yared (d'où ce titre étrange). J'en ai déjà parlé ici mais Tanja Tzarovska vous déchire vraiment l'âme dans ses douces mélopées.
Comble du marketing, c'est aussi elle qui chante sur la version définitive de cette BO (faite par James Horner), chanson que Carrefour ne renierait pas.
Bref, tout cela pour dire que cette chanson me fait voyager dans le temps, l'espace et mon esprit.

Vous pouvez l'écouter en cliquant sur Radio blog, en haut à droite. C'est la première chanson, rebaptisée "Constantinople" en hommage à Grigory..

  

lundi, septembre 27, 2004

jolie découverte
Je vais aller au plus court: cet artiste me touche et me parle. En d'autres mondes il serait un beau Toreador..


  

vendredi, septembre 24, 2004

L'indicible..
C'est surement cela, l'"Appel de Cathulhu"...


  

mercredi, septembre 22, 2004

Interlude vocal
la grosse cloche sonne (plusieurs fois)

suis-je chez ce cher serge?

pruneau cuit pruneau cru (plusieurs fois aussi)

Je cherche ces chiots chez Sancho. Je cherche ces chats chez Sacha. Je cherche ces seize cent seize chaises chez Sanchez.


  

lundi, septembre 20, 2004

Le temps, encore le temps...
Drôle de week-end que ce week-end. Marier un vieil ami, ça fait toujours drôle et surtout dans la petite ville où vous avez passé une bonne partie de votre adolescence. Elle n'est pas bien grande cette ville, capitale de l'Orne et lorsque j'ai du y passer une après-midi, mon voyage dans le temps a été saisissant. Corriger des copies à la "Renaissance" et entendre ceux que j'étais parler de leurs préoccupations de forfaits, de soirées à préparer et d'autres coups de fils de cette fille qui ne vient pas (bien sur, ces thèmes ont été réactualisés par rapport à mon auguste époque, si proche et si lointaine..)m'a fait doucement réconforté...

Mon voyage dans le mystère venait de commencer.
Mystère de ce temps qui avait passé, de ces enseignes de magasins et de bars qui me racontaient autant de souvenirs, qui rappelaient autant de personnes... J'ai vu quelques têtes de mes années lycées aussi, un peu plus empatées et fatiguées d'une décennie.
"Tout bouge mais rien ne bouge" disait-on dans Visconti. A deux heures du matin, sortant donc de la Re, café qui a vu ma jeunesse défiler (ça fait un peu trop Aznavour, ça..), je regardais la rue endormie. Elle n'avait pas changée: silencieuse et ennuyée. Derrière moi, les rires de mes amis, et celle qui accompagne mon existence à mes côtés.
J'ai alors eu cette vision fulgurante d'une étrange convergence: celle d'un carrefour qui mélangeait mon passé, mon présent et mon futur en un seul et même endroit...
C'était un beau week-end. Un hommage a une part de ce que je suis. Une célébration emplie de joie et de nostalgie de ce qui a été et de ce que nous avons laissé derrière nous. Cela fait du bien de revenir l'espace d'un instant dans un vallon que nous avons arpenté. Cela ressource et nous fait mieux apprécier notre chemin. Et tant de fois cette réflexion est revenue: "si on m'avait dit que 12 ans plus tard je...... "
Mais heureusement, notre voyage continue. La route nous appelle de nouveau, jusqu'à ce que le chemin s'arrête et que nous puissions nous reposer afin de construire un nouvel havre de paix.

Je lève donc mon verre à nos vies passées...

  

vendredi, septembre 17, 2004

On the road again, again (air célèbre)
Lord, I'm on my way....(air célèbre, encore)

Ce week end, encore de mariage, de nouveau témoin (ce qui veut dire que je ne suis pas un tel monstre, en fait...)et surtout une après midi entière à passer en terre d'Alençon avant l'arrivée du marié et ce, tout seul...Autant vous dire que je rêve d'un portable avec du Wi-Fi partout.....Heureusement que la Spider Mondeo est grande et que moult choses vont pouvoir être chargées dedans...

  

mardi, septembre 14, 2004

Quelle journée..
De retour de l'école de police, je peux vous dire que les gardiens de la paix ne vont pas aider les anglo-saxons à se diriger dans les rues de France. Néanmoins, c'était une belle expérience, surtout quand ils vous disent qu'ils veulent tous aller sur Paris..
Pourtant j'ai mis un 20. Et pas à n'importe qui, à James Cameron.
J'ai du garder un peu de sérieux quand je l'ai appelé et c'était en fait un policier à double nationalité. Ca m'a fait drôle d'avoir un candidat qui s'y connaisait mieux que moi. En fait, on la ramène pas trop!

De retour à Misery, la pièce est étrangement calme. Pas de bruit de PC. Rien. Les plombs avaient sauté. Je vais donc voir mon voisin(jeune prof exilé lui aussi) pour savoir si c'est pareil pour lui. Il me dit que non et m'invite à entrer. Que vois-je alors? Un poster de Sin City. Et il me dit qu'il est fan de BD américaine! Ici, paumé dans Misery. Notre mur mitoyen supportant de chaque côté les mêmes comics (Kin 3 par exemple..). A nous deux, on fausse les statistiques de comics en VO sur Misery...
Pour les amateurs, c'est un gros fan de George Pérez...

Comme quoi: smallworld!!!

  

The boulette of the year!!!


Neuf heures ce matin. La moitié de la clasee arrive. Je demande pourquoi ils sont si peu. Ils me répondent:"Ben, vous êtes marqué absent, Monsieur".
Je vais à la vie scolaire et me demandant si c'est bien moi...
Quelques coups de fil à la scolarité, voci ce qu'on me dit, un papier à la main:

"Monsieur Fiddler, vous êtes marqué absent car vous étiez convoqué ce matin à l'école de police pour faire passer des oraux d'anglais."

Et là on se sent con d'avoir zappé la convocation dans son casier....

Résultat: j'y vais cet après-midi en espérant qu'ils ne bloquent pas ma voiture pour se venger!

  

lundi, septembre 13, 2004

J'aime bien six feet under mais là...
(c'est en anglais, mais bon, vive l'international, hein?). En gros, huit ans de prison en cas de nécrophilie en Californie


SAN FRANCISCO (Reuters) - Having sex with corpses is now officially illegal in California after Gov. Arnold Schwarzenegger signed a bill barring necrophilia.


The new legislation marks the culmination of a two-year drive to outlaw necrophilia in the state and will help prosecutors who have been stymied by the lack of an official ban on the practice, according to experts.


"Nobody knows the full extent of the problem. ... But a handful of instances over the past decade is frequent enough to have a bill concerning it," said Tyler Ochoa, a professor at Santa Clara University School of Law who has studied California cases involving allegations of necrophilia.


"Prosecutors didn't have anything to charge these people with other than breaking and entering. But if they worked in a mortuary in the first place, prosecutors couldn't even charge them with that," Ochoa said.


The state's first attempt to outlaw necrophilia, in response to a case of a man charged with having sex with the corpse of a 4-year-old girl in Southern California.

Lawmakers revived the bill this year after an unsuccessful prosecution of a man found in a San Francisco funeral home drunk and passed out on top of an elderly woman's corpse.

The new law makes sex with a corpse a felony punishable by up to eight years in prison.

  

dimanche, septembre 12, 2004

Ca fait toujours plaisir
d'entendre un l'email qu'on vient d'envoyer être lu sur une radio américaine...Un mauvais week end passé loin de mes bases, mon équipe qui perd, cours à 8 heures demain.

Mon petit email est donc la bonne nouvelle de ma soirée...

Je n'ai pas grand chose à dire ce soir, je m'arrêterai donc...

Ah, si: note pour cette semaine. Il faut impérativement que je pique des petites cuillères à la cantine car je commence à en manquer. A croire que le cool cat les mange..

  

mercredi, septembre 08, 2004

Report
La mauvaise idée du jour:

aller dans le jardin public pour profiter du soleil un mercredi après-midi..C'est plein de charmants bambins qui hurlent partout, vous lancent du sable et vous empêchent de corriger vos copies.

Le mauvaise surprise du jour:

EDF qui fait des travaux dans la rue d'à côté et qui coupe deux fois le courant dans la journée. C'est stressant surtout quand ça saute au moment où vous appuyez sur "Entrée"

LA bonne nouvelle du jour:

Plus qu'une journée!

Sinon, connaissez-vous (et je m'adresse ici aux plus vieux) le pionnier du cyberpunk à la télé? Il s'appelle Max Headroom. Cette série est passée sur Canal et avait un charme indéniable.
Pourquoi est-ce que j'en parle? C'est que cet été j'ai découvert ce que voulait dire son nom: en passant devant un parking en Angleterre et j'ai vu écrit: Maximum Headroom 3.2 meters.
Je sais, ça doit donner un peu la honte pour un prof d'anglais mais jamais je n'avais fait le rapprochement que ce héros voulait simplement dire "hauteur maximum".

  

mardi, septembre 07, 2004

good news
Ce soir, je suis avec les Fisher....Quelle joie de recevoir d'outre atlantique un colis avec deux jolis livres le diary des Fisher des saisons 1 à 3!!! Je sens que mon cours sur les crop circles va attendre...

  

lundi, septembre 06, 2004

Monday Morning post
Ce matin, classe de cours:

Deborah: Monsieur, pour passer en 1ére STT, il y a des matières en plus?

Le professeur un peu cruel*: Bien sur,en sport il faut passer 2m40 au saut à la perche si tu veux être prise.

Deborah: C'est nul! J'en ai jamais fait moi...

Je suis en forme pour cette rentrée..

Sinon nous pouvons remarquer sur cette photo que le cool cat, quand on le laisse chez des amis, préfère les CDs à la companie des humains...


Zou, je dois retourner à mes cours, à mon compte-rendu sur New York et à bien d'autres choses...


*moi, donc

  

samedi, septembre 04, 2004

Meow....
Poppy aime les chats...

  

vendredi, septembre 03, 2004

Nous ne sommes plus seuls
Reuters-
Dans sa dernière livraison, le réputé magazine New Scientist révèle qu'un signal radio particulier venu du fin fond de l'univers pourrait être un message émis par une civilisation extraterrestre. Ce signal, venant d'un point situé entre les constellations du Poisson et du Bélier, a été capté à trois reprises par le radiotélescope d'Arecibo, à Porto Rico


Il paraîtrait qu'en 74 il y ait eu le même phénomène mais c'était un pulsar...
En tout cas, une nouvelle qui fait rêver, on ne va pas la refuser par les temps qui court.

Rappelons-nous "Le jour où la terre s'arrêta" quand un extra-terrestre arrive sur terre représentant un empire galactique et menaçant la planète de destruction car trop belliciste.

Ou-rappelons nous du Guide du routard galactique....




  

Mon voisin
Dans la sombre venelle que j'habite, occupée par mon chat gris (a fortiori la nuit..)j'ai un voisin, exilé lui aussi(mais du Sud ce qui fait beaucoup plus loin). Nous n'avons pas beaucoup parlé , pris par nos cours respectifs mais nous savons ce que sont le froid et l'humidité.
Avant hier soir, les volets étaient toujours fermés. Cela m'a fait drôle car je n'avais pas remarqué de déménagement. Ce sentiment de solitude, de savoir qu'il avait réussi à s'échapper me provoqua un petit pincement au coeur.
Ce n'est qu'à minuit, soit 9 heures avant notre rentrée, que le cool cat est allé vers la fenêtre car quelqu'un passait dans la venelle.

Lui aussi va retrouver le froid et l'humidité pour une année...Ca va pas me réchauffer mais je me sentirais moins seul....