Journey Into Mystery

Journey Into Mystery

"Laisse nous prendre la route ensemble
quand la nuit est si proche de la terre qu'elle en tremble."

Un voyage c'est bien des étapes et des rencontres. Tout comme la vie qui n'est faite que de joie et de séparation, voici le carnet de bord de Fiddler's Green qui aspire simplement au bonheur de retrouver un être aimé.
Tous ces souvenirs se perdront dans l'oubli,
comme les larmes dans la pluie...
- Blade Runner


"Dieu est un comédien jouant devant un public trop effrayé pour rire"
- Voltaire (1694-1778)


ThinkExist.com Quotes
Locations of visitors to this page
Archives
mars 2003
avril 2003
mai 2003
juin 2003
juillet 2003
août 2003
septembre 2003
octobre 2003
novembre 2003
décembre 2003
janvier 2004
février 2004
mars 2004
avril 2004
mai 2004
juin 2004
juillet 2004
août 2004
septembre 2004
octobre 2004
novembre 2004
décembre 2004
janvier 2005
février 2005
mars 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
juillet 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005
janvier 2006
février 2006
mars 2006
avril 2006
mai 2006
juin 2006
juillet 2006
août 2006
septembre 2006
octobre 2006
novembre 2006
décembre 2006
janvier 2007
février 2007
mars 2007

jeudi, septembre 29, 2005

New job

new job
Originally uploaded by fiddler's green.
Comme quoi, se recycler n'est pas toujours évident...

  

mardi, septembre 27, 2005

Six feet over
Hey, Lestat? Lestat? Où es-tu?Lestaaaaaaaaaaaat?

  

Ouah......
J'étais en train de torturer mes élève sur au sujet de questions à poser et du verbe "être" au présent quand soudain, alors que j'étais près du hublot de ma porte je vois notre CPE. Ce CPE est quelqu'un d'étrange, du genre à faire du ski sur le toit de la cantine quand il a neigé (véridique!). Il ouvre alors la porte et rentre dans ma salle sans rien dire.
Il se met à évoluer lentement parmi les tables et s'arrête devant un élève. Il ouvre sa trousse et en sort une demi-feuille d'anti-sèche avec "where, when, who"...
Il me tend la feuille et me dit: "Ca fait 10 minutes que je le regarde et je me disais qu'il était vraiment intéressé par sa trousse".
Là, je dis respect.
C'est la première que j'ai la preuve qu'un élève triche à un de mes devoirs. Et de quelle manière. Tout le monde a eu peur quand il est rentré dans la salle. Même moi.

  

dimanche, septembre 25, 2005

pensée du soir, espoir
Quand on est quelqu'un de passionné, on ne souhaiterait qu'une seule véritable invention: une bulle qui arrête le temps pour s'y enfuir et faire tout ce que l'on veut faire. Lire, écrire, jouer...
De manière assez étrange, j'ai toujours cette pensée le dimanche soir. Y aurait-il un lien?

  

jeudi, septembre 22, 2005

Elle est de retour! L'imprimante laser du lycée qu'un prof de sport avait fait fondre en mettant un transfert Tshirt pour imprimante jet d'encre. Enfin je vais pouvoir réimprimer des transparents couleurs pour mes cours..(d'accord: des transparents, ENTRE AUTRE...). Il faut dire que les cours se démodent vite: j'ai fait une séquence sur Katrina, et Rita arrive...

Sinon ma Nostalgia est à son pic et les photos tirages papiers que j'ai pu faire ne m'aident pas à apprécier la grisaille normande du petit matin. Alors je me la joue égoïste. Grâce à Picasa, on peut faire des posters de photos. J'ai donc fait un poster avec l'imprimante (mais j'ai fait des transparents, aussi...) que j'ai mis au fond de la classe. Comme ça, quand une élève me demande après 7 ans d'anglais comment on dit "Bonjour", je peux laisser mon regard errer sur l'affiche, me rappellant d'autres temps et d'autres lieux..

  

lundi, septembre 19, 2005

Citation du jour
Une élève devant un planisphère:

"Ah, mais je ne savais pas qu'il y avait deux océans pacifiques!"

...

  

dimanche, septembre 18, 2005

David Vincent
ILS sont partout. ILS tentent de me contacter. TOUT LE TEMPS. ILS veulent établir le contact.Contrairement à leur air tout mignon, il faut se méfier d'EUX. Ils veulent nous envahir. Le cauchemar a déjà commencé, monde incrédule! Oh, je sais vous ne me croyez pas alors j'ai pris leur photo ce matin.

Et dès que j'ai eu cette vision d'horreur, résistant à leurs pouvoirs psy d'attendrissement, j'ai pris les armes, sachant que je me battais pour notre espèce et pour sa survie dans cet univers impitoyable.
J'ai triomphé.
L'Homme a triomphé.
Mais pour cette fois. Ils reviendront, je le sais.

  

Cinémaaaaaaaaaaa
Le nouveau Tim Burton qui n'est jamais meilleur que dans l'animation, le nouveau Neil Gaiman qui décidément reste dans son monde (hélas, diront les fans de la première heure?). En attendant King Kong, on a de quoi voir venir l'hiver..

  

Maestro....

Bon eh bien ça y est, j’ai mon nouveau jouet : 6 GB de musique que j’emmènerai avec moi (presque partout). La première chanson que j’ai joué dessus, c’est le « Call of Ktulu » de Metallica, version symphonique. Pis tout mon petit univers est passé dedans. Bien sur je n’avais pas vraiment vérifié si tous les titres étaient bien référencés, donc j’ai du passer une heure à remettre de l’ordre dedans…

En attendant environ deux heures pour retirer mon achat à la FNAC sous de jolis hallogènes je regardais autour les djeunz de France. Ils sont faciles à repérer grâce aux casquettes et une chose m’a frappée. Cela fait longtemps que je l’observe avec les élèves mais là j’en ai eu une jolie confirmation : ils ont tous leurs lecteurs mp3 et compagnie aux oreilles, se partageant aussi les écouteurs, menant des conversations avec leur musique dans les oreilles. Entre les téléphones et la musique, ce n’est paradoxalement qu’un grand mur, derrière lequel ils se réfugient. Entre chaque inter cours, dès qu’il y a cinq minutes à tuer, ils mettent leur lecteur et c’est parti. L’adolescence, surtout chez les miens n’est jamais une belle période….

PS: si quelqu'un connaît le début d'un embryon de signification à "Stairway to Heaven", qu'il me le dise!


  

vendredi, septembre 16, 2005

Ah..La madeleine...
L'avantage de ne pas travailler le vendredi et d'être en déménagement, c'est qu'on peut aller dans les Terres Lointaines du nom de IKEA.
On y trouve tant de choses inutiles ("super! des ronds de serviettes") qui deviennent vite indispensable, comme si on souhaitait tout ranger, toujours (ceux qui me connaissent comprendront l'ironie de cette phrase..). Et au détour d'un rayon, en arrivant du côté des bougies, une odeur de cannelle typique de celle des Etats-Unis est venue me caresser la mémoire. Le plus frustrant est que je n'ai pas réussi à repérer d'où venait précisément l'odeur mais elle m'a fait voyager en pensée dans le Pays, dans la plaine bien cachée où les souvenirs les plus précieux se reposent....


Avec tout ça, je n'ai pas trouvé la mini table à repasser que je voulais..

  

jeudi, septembre 15, 2005

Oui, il s'agit bien de l'homme le plus puissant
du monde. Cette photo a été prise hier lors du discours de George Bush à l'ONU. C'est la main de George B. et le message est destiné à Condie Rice.....




"Je pense que je vais devoir faire une pause pipi"

Donc, il est quand même humain....

  

mardi, septembre 13, 2005

Reality hits hard..
Quand on vit dans un monde d'imaginaire fait de crétures hantant la nuit et parfois de chateaux ténébreux, il faut le dire la réalité des petites choses quotidiennes de la vie vous échappe un peu.

C'est pour ça que votre tendre moitié est "censée" être celle qui s'occupe un peu plus que vous de ces vicissitudes (AH aH..) de l'existence.
J'étais donc tranquillement à mon PC imaginant quelque histoire quand je me suis qu'il serait bon que je vide la machine à laver. Ni Lestat, ni Conan, ni Aragorn, ni Superman (enfin, si peut-être) n'ont eu de machines à vider, j'en suis sûr.
Quel ne fut pas alors ma "surprise" de voir que tout le linge blanc au départ était devenu jaune TITI.....

Je vais donc devoir changer de tendre moitié. Ou plutôt, je vais m'investir grand Prêtre et Maître des clés de la Machine à laver, je pense.

  

dimanche, septembre 11, 2005

Box
Un déménagement est toujours une épreuve assez étrange où sa vie se retrouve compartimentée dans un tas de caisses en carton. Ensuite, quand on les ouvre à nouveau, qu'on les contemple, on se rend compte qu'on va laisser une bonne partie de cette vie dans les cartons, après tout.
Alors cette vie, ces vies se retrouvent dans le noir comme des souvenirs que l'on oublie. Puis, comme les souvenirs qui reviennent au détour d'une conversation, on rouvre cette boîte et l'on s'arrête quelques instants en se disant:"tiens, c'était ici".
Puis, après que cette vie soit repassée en un écalir de pensée, la boîte est refermée.

  

vendredi, septembre 09, 2005

Everyone is waiting
C'est terminé. Le rideau tombe sur Six Feet Under par un dernier épisode à l'émotion d'une rare intensité. La famille Fisher va me manquer et les 6 ans passés avec eux (une année de hiatus entre la saison 3 et quatre) auront été magnifiques. Le dernier épisode restera dans les annales de la télévision quant à s qualité de jeu d'acteurs et son intensité. Comme disait un critique: si vous ne ressentez rien, demandez-vous si vous avez une âme. Ce qui va me manquer le plus c'est cette qualité d'écriture, cette sombre poésie et l'errance de cette famille, perdue comme nous pouvons tous l'être dans les méandres d'une existence qui nous échappe parfois.
Rien ne finit jamais et je reverrai leurs histoires mais une chose est sure: plus jamais je n'aurai l'occasion de découvrir pour la première fois ce sublime final. Alors, je dirai juste merci pour le voyage..



.

  

jeudi, septembre 08, 2005

food for thoughts
A la recherche de documents sur New York dans notre auguste CDI, j'ai regardé les nouveaux manuels. Et là, qu'ai-je vu?
Voir le vocabulaire de la famille avec la famille Fisher de Six Feet Under. J'ai aussi vu tout un article sur Donjons et Dragons. Adieu la famille d'Angleterre et les sujets battus et rebattus...Bien sur, 6FU et Donjons ne sont pas connus, loin de là, de mes têtes blondes mais il n'y a pas de raisons qu'on ne fasse que des sujets qui font plaisir aux élèves, non?

Sinon, l'Histoire commence à revenir. Il est vraiment amusant de constater que lorsque l'on joue la même histoire depuis 13 ans (ou 15 j'ai l'impression), le monde qui vit dans votre tête ne disparaît jamais vraiment. Il s'éclipse parfois comme lors des vacances, des déménagements mais il revient toujours de la manière la plus inattendue. Je devais finir une tonne de caisses hier et en m'asseyant, je suis tombé sur des notes de parties. C'était son retour. Et pendant un long moment je me suis replongé dedans, prêt à lui redonner vie.

Les caisses sont toujours fermées.

  

lundi, septembre 05, 2005

Round 1
En une journée de rentrée, j'ai eu droit à un "il me casse les couilles" de la part du premier exclu de cours de l'année. Je crois que je suis le détenteur du record.
Sinon, alors que je montrai une photo du Golden Gate, j'ai eu un:
"Ah, vous aimez aussi le pont de Normandie, Monsieur..."
L'année semble prometteuse.

  

dimanche, septembre 04, 2005

Here we go again
Demain, ma quatrième rentrée. C'est un peu étrange car ayant beaucoup de nouveaux élèves, c'est toujours un test que ce premier affronteme..euh, cours. Chaque rentrée est comme les minutes dans le vestiaire: on devine le bruit du stade mais on ne voit pas qui va être sur le terrain...

Alors que la réalité dépasse la fiction (comme toujours, en fait) avec ce qui se passe en Louisiane, je pense aux scéanristes du no man's land de Batman qui doivent y voir là une triste coïncidence. Hollywood et les séries télés s'empareront de tout cela et peut-être gommera-t-on le racisme des dépêches d'agence de presse signalant que les noirs "pillent" de la nourriture et que les blancs en "trouvent". En tout cas, the Big Easy est fidèle à sa violente réputation: la ville dans le top 3 des cités les moins sures des USA se retrouve à feu et à sang. C'était assez prévisible tout de même.

Plus près de ma petite vie, je reviens des 60 ans de mariage de mes grands parents. C'était émouvant de les voir de nouveau dans l'église pour la célébration. Les photos sont maintenant en couleur et les invités n'existaient pas à l'époque mais je me dis que c'est un sacré chemin de parcouru et que dans le registre "prévisible" j'ai statistiquement assez peu de chances de les égaler (mais George Bush s'en fiche tout autant je pense).

En attendant, mes caisses disparaissent comme de la neige au soleil sans toutefois s'éloigner vraiment de nos jambes et nos pieds. C'est pour cela que ce blog souffre un peu d'un manque de posts. Et aussi parce que la vie à deux laisse moins de temps pour tout faire. On ne peut pas tout avoir et c'est bien dommage...

  

jeudi, septembre 01, 2005

Run, run...

Snapping Turtle Out of Place
Originally uploaded by brandonj74.
Une tortue isolée par la tempête...

  

DE RETOUR!!

C'est ce matin avant de partir au lycée que Free m'a abreuvé de son débit..Donc me revoilà connecté et je vais pouvoir reprendre une vie numérique normale..Sauf que, sauf que..ma carte son m'a lâché..Une vie numérique normale donc avec plein de pépins et de stress, as usual..

J'ai donc retrouvé mes collègues et on n'attend plus que les éminences grises que sont les élèves....

L'autre surprise aura quand même été que Blogger n'est plus accessible du rectorat...