Journey Into Mystery

Journey Into Mystery

"Laisse nous prendre la route ensemble
quand la nuit est si proche de la terre qu'elle en tremble."

Un voyage c'est bien des étapes et des rencontres. Tout comme la vie qui n'est faite que de joie et de séparation, voici le carnet de bord de Fiddler's Green qui aspire simplement au bonheur de retrouver un être aimé.
Tous ces souvenirs se perdront dans l'oubli,
comme les larmes dans la pluie...
- Blade Runner


"Dieu est un comédien jouant devant un public trop effrayé pour rire"
- Voltaire (1694-1778)


ThinkExist.com Quotes
Locations of visitors to this page
Archives
mars 2003
avril 2003
mai 2003
juin 2003
juillet 2003
août 2003
septembre 2003
octobre 2003
novembre 2003
décembre 2003
janvier 2004
février 2004
mars 2004
avril 2004
mai 2004
juin 2004
juillet 2004
août 2004
septembre 2004
octobre 2004
novembre 2004
décembre 2004
janvier 2005
février 2005
mars 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
juillet 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005
janvier 2006
février 2006
mars 2006
avril 2006
mai 2006
juin 2006
juillet 2006
août 2006
septembre 2006
octobre 2006
novembre 2006
décembre 2006
janvier 2007
février 2007
mars 2007

mercredi, novembre 30, 2005

Comme quoi...
C'est bien beau de sortir une version 1.5 de Firefox mais quand les trois quarts des extensions ne marchent pas pour incompatibilité, on se croirait chez Microsoft...

  

Le monde est vaste
"Cher Fiddler
ici les vacances commencent et l'été est enfin là. Nous aurons 30 degrés et plus aux alentours de Noël..."

Ce mail d'Australie m'a renforcé dans mon sentiment européen (moi qui ait du gratter le pare brise ce matin) donc il neige maintenant...

  

lundi, novembre 28, 2005

Monday
Quelques notes pour plus tard:

Déjà que mes élèves ont parfois du mal, alors leur filer des mots croisés où les définitions ne correspondent pas à la grille, ça n'aide pas!

K NIFE, canife en phonétique. Cela aurait-il un rapport?

Je ne suis plus sur Misery mais pour faire Misery-Bernay (soit 30 km) certains de mes collègues ont mis 8 heures à cause de la neige. En avion, il serait allé jusqu'à New York...

Citation: "C'est bizarre d'offrir des cadeaux pour la mort de Jésus le jour de Noël". Je suis désolé mais 2 heures par semaine d'anglais, ce n'est déjà pas suffisant, alors je ne vais pas perdre du temps pour quelques notions de religion.

  

dimanche, novembre 27, 2005

Noel, pensées, XBOX, conclusion...
Eh bien, le moins que l'on puisse dire c'est qu'être malade, ce n'est pas très productif pour JIM. Quand le petit pincement du dimanche soir vous prend, on lutte contre lui en regardant ses cours. Et en faisant cela, je me rends compte qu'on est à 3 semaines des vacances et c'est Noël. Alors je sors les cours de Noël et tout va bien se passer. Des classes en moins et une ambiance qui est des plus agréables.
Même si je me rends compte que l'esprit de Noël ou tout du moins cette petite excitation disparaît de plus en plus. Sûrement la fatigue et l'usure!
En attendant, après ce petit break de maladie, je me rends compte que pour un tas de raisons, cela m'a fait beaucoup de bien. Je vois mes collègues plus expérimentés qui ressentent cette fatigue et je les comprends de plus en plus en fait. Parce que les élèves, ils changent à chaque fois, avec la même énergie. On devient des Maximus dans l'arène de la classe. J'ai de la chance de pouvoir les intéresser avec des requins, des mafieux et autres extra terrestres mais viendra un moment où tout va s'arrêter.

Une autre pensée sans aucun rapport: après avoir entendu au Zapping une candidate de la Star Academy, j'ai eu un sentiment de déjà-vu. Elle avait un rire un peu étrange. En fait, elle avait celui de Mordred dans Excalibur. J'espère qu'elle ne finira pas comme lui. en fait, si, ça serait drôle mais à condition que ce soit en direct.

Ca y est la x360 arrive. Elle est belle et sent le sable chaud mais je sens aussi l'enthousiasme monter. Et redescendre en trente secondes: je n'y jouerai pas car je préfère (oh mon Dieu) ..lire.
Par contre quand j'ai vendu ma console au lycée, le cancre qui me l'a acheté va surement renoncer au peu de lecture qu'il faisait...


Finalement, il y a un problème quelque part quand même. Je ne sais pas si je suis prêt à en parler ou si j'ai vraiment réussi à le "localiser" mais je sais, je sens qu'il y a un truc qui ne va pas. Surement un "wrong place, wrong guy" problème.
En attendant, on lance le "Christmas mode"


  

jeudi, novembre 24, 2005

Agent Bristow: TERMINATED
Ca va pas changer la face du monde mais la série Alias s'arrête. Je me rappelle de sa diffusion sur Teva quand elle était totalement inconnue et comment le style semblait révolutionnaire.
Bien sur, JJ Abrams (le producteur scénariste) a ensuite repris ses (grosses) ficelles d'intrigues à tiroir qui vont très loin pour le plaisir d'un bon retournement de situation, sans jamais pouvoir retomber sur ses pattes.

Il a d'ailleurs emmené cette technique sur LOST. Comme d'habitude, ça marche à fond au début et ensuite on se rend compte qu'il écrit au fur et à mesure et que donc, ça tient pas la route.

Mais Alias laisse derrière elle une nouvelle mode: celle du générique environ 10 minutes après le début de l'épisode...

  

mardi, novembre 22, 2005

explicit lyrics
Depuis quand cela ne m'est pas arrivé?
C'est la question que je me suis posé ce matin, quand j'ai vu mon repas d'hier soir dans le lavabo. Et je comprends pourquoi personne ne met "vomir" sur son CV dans la case "Loisir".
Je voulais toujours prendre la spidermondeo pour aller au lycée mais là, j'ai sorti le drapeau blanc.
Donc mon record d'invincibilité s'arrête dans ma cinquième saison et soudainement, à 70 km de là, ma chute fait exploser ma côte de popularité auprès de 70 élèves.


Quels ingrats...

PS: un de mes collègues m'a dit que des élèves étaient venus me voir à mon sujet. Pour savoir si je pouvais être absent toute la semaine...

  

dimanche, novembre 20, 2005

Pensées du week end
Bon, eh bien qu'est ce qui peut rendre un voyage train abominable?
Des scouts....


Et sinon, j'ai quand même l'impression qu'une oreillette Bluetooth a un sacré côté phallique quand même...


  

samedi, novembre 19, 2005

Drôle de jour
Ce matin le ciel est gris et le vent est froid. Il semble que l'hiver s'installe et soudainement, les gens dans la rue deviennent des fantômes. Ce ciel plombé, immobile et immuable, donne envie de se mettre au chaud dans son lit avec un bon livre et pas trop de crapahuter sur Paris. Je l'appelle "Grey City" ce ciel. On n'est plus dans "Dark City" mais dans "Grey City" et trop rarement dans "Blue City".
Un detail ne trompe pas: le Cool cat cherche à se blottir dans toutes les couvertures.

Winter is coming......

  

mercredi, novembre 16, 2005

Métier à risque
1- On va sur http://www.google.com
2- On tape le mot "Failure" (cela veut dire "raté")
3- Au lieu de cliquer sur "Recherche Google" on clique sur "J'ai de la chance"
4- On ne ricane pas trop fort


Merci Nelson!!!!

  

C'est long quand même
Ok, je sais c'est sympa à faire mais on aime le WIFI quand le PC n'est pas dans la pièce. En tout cas, ça m'a fait me rappeler que j'avais certains auteurs. L'ensemble est incomplet mais tant pis, je ne ferais pas ça tous les jours (et je ne parle pas que du ménage!). Le principe? : Un auteur, un livre. On choisit une oeuvre d'un auteur dans notre bibliothèque. N'importe quelle oeuvre. J'ai donc choisi des oeuvres pas trop connus d'auteurs qui le sont (connus), comme ça on n'a pas l'impression de tous avoir les mêmes livres. Thanks Sak!




01 Jack Vance Cugel Saga
02 Robert Howard Conan
03 Dan Simmons L'échiquier du mal (pour ne pas dire Hypérion)
04 Ursula K. Le Guin Terremer 05 Mark Z. Danielweski La Maison des feuilles
06 Antoinette Peské La boîte en os
07 James Gurney Dinotopia
08 Bruce Sterling Les Mailles du réseau
09 Neil Gaiman Neverwhere
10 Terry Pratchett Johnny et les Morts
11 Stephen King Ca
12 Chistopher Fowler Pyschoville
13 Peter Straub Ghost Story
14 Richard Matheson Je suis une légende
15 Anne Rice Interview with the Vampire
16 Tim Burton La triste fin du petit Enfant Huître
17 Ray Garton Tapineuses vampires (véridique!)
18 Don Delillo Underworld
19 Thomas Wolfe L'ange exilé
20 G.K. Chesterton The man who was Friday
21 Balzac La dernière Fée
22 Jean Potocki Manuscrit trouvé à Saragosse
23 Tolkien Bilbo le Hobbit
24 Fritz Leiber Le royaume de Lankhmar
25 Michael Moorcock Elric de Melnibonée
26 Shakespeare The Tempest
27 Thomas Malory Le Morte dArthur
28 Chretien de Troyes Perceval le Gallois
29 Oscar Wilde the picture of Dorian Gray
30 Bram Stoker Dracula
31 H. P. Lovecraft L'abomination de Dunwich
32 H.G. Welles Dans l'abîme
33 George Orwell 1984
34 Shirley Jackson Maison hantée
35 Larry Niven L'anneau Monde
36 Goscinny et Sempé Le Petit Nicolas
37 Mario Puzzo Le Parrain
38 Norman McLean A river runs through it
39 William Gibson Mona Lisa s'éclate
40 Poppy Z. Brite Les comtes de la fée verte
41 Neil Gaiman Good omens
42 Maurice Dantec Les racines du mal
43 J. K. Toole La conjuration des imbéciles
44 Tom Wolf Le bûcher des vanités
45 B. Easton Ellis Glamorama (et pourtant il n'est pas bon du tout)
46 William Blake Selected poems
47 Alan Moore Vocie of the Fire (je verse 10 brouzooufs à celui qui comprends le premier chapitre. Je cherche toujours)
48 Michel Pagel L'équilibre des paradoxes
49 Edith Wharton Le temps de l'inoncence
50 Goethe Faust
51 Machiavel Le prince
52 An Rule Un tueur si proche
53 Poe Histoire fantastiques
54 Homère L'Odysée et L'illiade
55 Stanislas Lem Solaris
56 Sebastian Junger La tempête du Siècle
57 Isaac Asimov Fondation
58 D. Adams Le guide du retour galactique
59 Clive Barker Secret Show
60 Margaret Atwood The handmaid's tale
61 Robert Harris Fatherland
62 Thomas Harris Dragon rouge
63 Robert F. Young Baleinier de nuit
64 GRR Martin A game of thrones
65 Tim Powers Sur des mers plus ignorées
66 PJ farmer Comme une bête (une daube terrifiante)
67 Rob Chilson Black as blood
68 G. Masterton Le Djinn
69 Dickens Great Expectations
70 Tom Holland The Vampyre
71 JKR Harry Potter

J'arrête là car le reste est dans mon autre demeure, à 400 km d'ici et le wi fi ne passe pas!!

  

mardi, novembre 15, 2005


Ce matin encore la même chose
 
Réveil deux minutes avant la sonnerie du téléphone
 
Je me lève et caresse mon chat qui ne veut qu'une chose: des croquettes
 
Je regarde mes mails et les nouvelles de la nuit
 
La douche. Il fait froid et nuit.
 
Je suis fatigué. Ce soir je vais me coucher tôt.
 
Je caresse le chat qui se frotte à mes pattes
 
Je sors et je rentre dans la Spidermondeo glacée
 
Je mets la radio et le chauffage
 
Dans 3 kilomètres il fera chaud dans la voiture.
 
Les yeux lumineux des voitures m'encerclent.
 
Il fait nuit. Je suis fatigué.
 
Je roule quarante minutes. Autoroute, camions, la descente en virage.
 
J'arrive. Je reste 30 secondes dans ma voiture.
 
Ce soir je me coucherai tôt.
 
J'ouvre la porte. Il fait froid.
 
Le Grand Cirque va commencer...
 
 
 
 

  

samedi, novembre 12, 2005

TV is not dead

Je sais que dernièrement ce blog ressemble à un numéro de "MARIE CLAIRE maison" mais bon, il paraît qu'un blog c'est faire un étalage narcissique de plein de choses. Et puis on est mieux ici que sur un skyblog après tout!!

Je voulais faire un post sur la pub que Neil Gaiman a reçu dans "Stacked" la série comique (really!) de Pamela Anderson qui se passe dans une librairie. On y voit une affiche géante de Anansi Boys, son dernier livre. Mais impossible d'en faire une photo...

Bon revenons à nos moutons ou plutôt à notre canapé. En fait ce qui m'a provoqué quelques vagues réflexions de trentenaire tellement à la mode en ce moment, c'est donc cette pochette à télécommandes.
Je me rappelle de mon premier contact avec la télévision: c'était un modèle en Noir et Blanc où il fallait se lever pour changer la chaîne dans un bruit de bouton qui était un mélange de frottement de plastique et de ressort compressé.
A l'époque, c'était bien souvent les enfants qui faisaient d'ailleurs office de télécommande bipède pour parents dans le canapé. Heureusement pour eux, le nombre de chaînes était limité. Les programmes aussi, vu qu'ils finissaient assez tôt (pour faire des économies d'énergie!!). Trente ans plus tard, les télécommandes sont pléthoriques, il faut être ingénieur pour brancher les 400 mètres de fils aux bons endroits et on a accès à des chaînes de télé dont on pensait que le pays d'où elles émettent était une marque de parfum...

Je me dis que, les fils mis à part, ça a quand même du bon toutes ces nouvelles options de notre vie de cocooning....

  

jeudi, novembre 10, 2005

Lu sur nfl.com
In non-football news, the Wall Street Journal reported Google founders Larry Page and Sergey Brin purchased an enormous Boeing 767 for use as their private jet. The 225-ton jetliner, which normally carries at least 245 passengers, will be converted into an airborne luxo penthouse. Hysterically, Page told the Journal his owning a personal gigantic airliner will be "good for the world" because he can "take large numbers of people to places such as Africa." Hey Larry, why not give the millions to fight African AIDS, instead of lavishing it on yourself? And am I the only one sick of the Google crew pretending to be principled while merely stealing the copyrighted work of others?

Comment passer de non-conformiste à Microsoft II? (Si tu combats le Monstre, tu deviendras un monstre..)

  

mercredi, novembre 09, 2005

No comment
A la vue de ce chef d'oeuvre de réalisation et d'architecture, je me dis que je ne suis pas quelqu'un de manuel n'ayant ni patience ni ordre.
Je me dis aussi que j'ai beau inventer plein d'histoires, décrire des villes imaginaires, et avoir perdu des mois à lire sur des sujets aussi variés que spécialisés, eh bien je n'ai jamais pris le temps de m'intéresser au monde des chevilles, forets et autres équerres.

J'aurai du faire cela. Mais d'un autre côté, mes différentes chroniques auraient pris un tour plus pragmatique je pense ("le Musée John Hope a des fuites à cause d'un joint mal serré. Qui est derrière tout cela..?")

Pfui..Au moins je peux mettre des chaussures dessus...

  

lundi, novembre 07, 2005

Comme quoi l'avenir peut changer....
(Cliquez sur la photo pour un format lisible). Une question: à quoi sert ce gouvernail?



  

vendredi, novembre 04, 2005

oh! Le vilain geste
désolé, je n'ai pu résister...

  

mardi, novembre 01, 2005

leur destin?
Quand on déménage et qu'on aime les comics, les JDR et qu'on a plein de DVD, on se retrouve avec une brève question à l'esprit.
Finalement, de tous le scomics que j'ai lu, combien vais-je en relire? Honnêtement, si je pense à un pourcentage il ne va pas être élevé.
Mais les livres? De tous les livres que nous avons, combien en avons-nous lu deux fois? Une fois fini, donc, si on en retire l'aspect esthétique, il ne sert plus à grand chose. Il est juste là endormi (ou mort) de nous avoir fait vibrer.
Alors en regardant ma bibliothèque, durant un fugace instant, je me suis dit que j'étais devant un cimetière.
Et j'ai rouvert un livre...