Journey Into Mystery

Journey Into Mystery

"Laisse nous prendre la route ensemble
quand la nuit est si proche de la terre qu'elle en tremble."

Un voyage c'est bien des étapes et des rencontres. Tout comme la vie qui n'est faite que de joie et de séparation, voici le carnet de bord de Fiddler's Green qui aspire simplement au bonheur de retrouver un être aimé.
Tous ces souvenirs se perdront dans l'oubli,
comme les larmes dans la pluie...
- Blade Runner


"Dieu est un comédien jouant devant un public trop effrayé pour rire"
- Voltaire (1694-1778)


ThinkExist.com Quotes
Locations of visitors to this page
Archives
mars 2003
avril 2003
mai 2003
juin 2003
juillet 2003
août 2003
septembre 2003
octobre 2003
novembre 2003
décembre 2003
janvier 2004
février 2004
mars 2004
avril 2004
mai 2004
juin 2004
juillet 2004
août 2004
septembre 2004
octobre 2004
novembre 2004
décembre 2004
janvier 2005
février 2005
mars 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
juillet 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005
janvier 2006
février 2006
mars 2006
avril 2006
mai 2006
juin 2006
juillet 2006
août 2006
septembre 2006
octobre 2006
novembre 2006
décembre 2006
janvier 2007
février 2007
mars 2007

jeudi, juin 29, 2006

Fermez vos cahiers
Prendre 20 minutes pour se faire à manger pour la journée à 6 heures du matin et partir en oubliant tout sur la table me définit (et m'agace) tellement.
Aujourd'hui, dernier jour au lycée pour des oraux de compte-rendus de stage. Le lycée est désert: on a même retiré la photocopieuse de la salle des profs.
Internet va bientôt être occupé aussi et tout reprendra l'an prochain.
"L'an prochain". Il n'y a que dans le métier de prof où lorsque l'on dit l'an prochain on parle du mois de septembre et que l'on veut en fait dire: "dans 8 semaines". Il va falloir que je fasse attention: le virus m'a gagné et bientôt je vais acheter des pantalons marrons en velours côtelés avec des sandales, mon baise-en-ville et je vais me faire pousser la barbe en me syndicant...

  

mardi, juin 27, 2006

Ca fait du bien

des soirées où les voisins ibériques nous insultent, sifflent la Marseillaise (alors que c'était l'hymne des Républicains sous Franco) et où on les toque 3 à 1!!!!!!!

Grand match sur le terrain, heureusement...Comme le prouve la photo (avec un procès pour moi de Mr Yahoo..)

On a au moins une occasion d'être un peu content en attendant Superman Returns...(pour ceux qui n'aiment pas le foot, vous préfériez que les rues soient vides et silencieuses au lieu d'être joyeuses?)

  

dimanche, juin 25, 2006

C'est la fin?
Cette nuit, je me suis mis à songer à quelque chose qui me trotte dans l'esprit depuis longtemps.
Il y avait de l'orage et je me suis relevé pour aller le regarder en écoutant "Breathe me" de Sia.
Quand une histoire doit-elle s'arrêter?
Parce qu'elle est là depuis un certain temps, on éprouve une sensation de sécurité à se plonger dedans. On y connaît le rôle de chacun et l'univers que l'on crée à deux ou à plusieurs nous est propre. Il n'y a q'une planète mais une infinité de mondes (pas toujours en crise).
Une histoire est pourtant unique bien que reprise. Prenez une feuille de papier et écrivez l'histoire du petit chaperon rouge. Jetez le papier et réécrivez-là, vous obtiendrez un résultat différent (même si Mère-Grand ne serait pas tout à fait d'accord avec ce que je viens de dire). Tout comme un dessin, on ne peut jamais vivre deux fois la même histoire. Il y aura toujours un détail en plus ou en moins et c'est toujours ce détail en plus ou en moins qui donne son charme et sa qualité. Tout le monde sait faire des gros traits. Dessiner une miniature, c'est une autre paire de manches.
Alors vient cette autre question: a-t-on de l'influence sur une histoire ou est-ce l'histoire qui vous guide? Vous lui donnez vie et prend-elle le pas sur vous, vous emprisonnant et vous empêchant de l'arrêter, d'aller de l'avant ou de la changer?
Quelqu'un avant nous l'a vécu cette histoire, différemment mais l'a vécu. En 2000 ans, nous ne faisons que modifier un peu le décor. Quelle histoire n'a jamais été racontée?
Où est la clé à toutes ses réponses alors? Je pense qu'elle est en celui qui les pose.


FIN?

  

vendredi, juin 23, 2006

Sieg miaou (courtesy of V.)
On trouve de tout sur le web. This way...

  

In the Dreamlands..

Est-ce parce que je reprépare une chronique de Wrait ou simplement une petite bonté du royaume des songes mais je viens de faire le genre de rêve que j'aime bien: ceux du voyage dans le temps.
Je me retrouve à une période que généralement je chéris chaudement (cette nuit, c'était mes premières années de fac de droit) et alors que je me promène dans les rues de Caen, je rencontre plusieurs personnes qui me parlent de ce qu'elles font maintenant, et on ratrappe le temps perdu en devisant oniriquement.
Je me retrouve aussi dans des endroits comme la maison de la presse où j'allais attendre mes USA Today tous les mardis (en cette époque pré-internet) et mes magazines en anglais. On discutait toujours de tout et de rien et je ressortais tout le temps avec un sourire. Cette nuit, je leur demande s'ils ont quelques autres magazines et ils me disent: eh bien oui, à l'étage.
Je monte ainsi cet étage crée par Oniros et j'y trouve toute la presse anglaise (même celle qui n'existe pas: Geek and American Football par exemple..) ainsi qu'un rayonnage infini de titres de fantastique (des vieux "j'ai Lu" introuvables maintenant) ET des figurines (à des prix imbattables bien sur!).
J'adore ce magasin! J'adore ce rêve...


Le réveil sonne.


  

jeudi, juin 22, 2006

Fiddler was here?

Ma doulce me regarde et me dit:"Tu n'écris pas beaucoup en ce moment". Je l'ai regardé et j'ai reconnu ce fait. Quand la Real Life est assez fournie, eh bien on écrit moins. D'ailleurs, combien de blogs ou de sites ont la mention "j'arrête car je travaille/je déménage/j'ai une copine".
En attendant je suis allé me ballader sur le site du Superman returns. Eh bien Lex Luthor a piraté le site!

Il est loin le temps oùun site web de film n'était qu'une page pour dire quand le film sortait. La preuve, dans les autres gadgets, on a même du papier à lettres à en-tête du Daily planet..

  

mardi, juin 20, 2006

Même en 30 ans...
Il y pas mal de choses que j'aimerais faire si j'en avais l'occasion mais encore une fois le temps vient à manquer. S'y connaître en html et en conception de site, savoir dessiner (maudit sois-tu Liam Sharpe!) et pouvoir me balader avec mon numérique à la main et prendre en photo tous ces détails qui nous échappent. Bon, là, en plus du temps c'est aussi l'appareil photo qui manque car le mien est HS. Mais il semble maintenant que l'on puisse en acheter de très honnêtes appareils pour 149 euros, donc wait and see.
Il faut dire que je vais avoir du temps ce lundi qui vient: je vais passer 6 heures dans un couloir à faire de la surveillance. Ce n'est pas exactement la définition du paradis que je me fais mais cela marque la fin officielle de l'année pour moi. Dans ce lycée fantomatique de mois de juin j'entendrais les pas des rares audacieux qui s'aventureront dedans...

A propos d'argent, j'ai participé à la répartition de 39000 euros de matériel informatique cet après-midi. Les marchés publiques de l'éducation nationale sont vraiment une perte d'argent. J'en veux pour exemple les premiers prix des imprimantes jet d'encre: 179 euros.
On paye une fortune des PC qui n'ont pas assez de mémoire et des périphériques 40% plus chers que dans la vraie vie. Evidemment, on est livré dans plus d'un an donc quand ils "construiront" ce matériel, ce sera sur des composants encore moins chers pour eux. Mais ne nous plaignons pas car dans ce Noël professionnel, j'ai obtenu un vidéo projecteur, un portable et un écran plat. Si avec ça ils n'aiment pas l'anglais, je ne sais plus quoi faire..Et s'ils dorment, je leur ferais comme cette charmante peluche..(manchot ou pingouin, je ne sais plus!)

  

dimanche, juin 18, 2006

Soleil....
Que de belles journées en ce moment, que de riches heures. Je passe de retrouvailles en retrouvailles et je me laisse bercer par ces riches heures.
Les longues après-midis sont de retour et le monde de l'été commence à apparaître. On prend des résolutions, on se fixe une liste de choses à faire bien trop longue et ambitieuse pour que l'on puisse en rayer la moitié.
Mais n'est ce pas le but en fait, de se construire un univers de possibilités?

  

jeudi, juin 15, 2006

Je suis fatigué

Le jouet nouveau est arrivé! Un joli lecteur mp3 video 30 GB de chez Creative. Il pourra me servir au mois de juillet quand je vais passer 20 jours à Portsmouth à accompagner des jeunes gens à partir du 11 .
Cela va me changer de l'Australie, il n'y a pas à dire. Down Under... Ce voyage est là, quelque part, toujours en moi. C'est ce qui me donne cette étrange nostalgie, comme si je n'en étais jamais vraiment revenu. Comme si une partie de moi marchait toujours sous le soleil de Fremantle. C'est un moi qui regarde le ciel bleu en souriant et qui me parle dans la grisaille normande.
C'est une étrange période que celle du début de l'été. Plus d'élèves, des corrections, et la fin de bien des choses. Avec les élèves qui partent, on mesure le nombre d'années que l'on a passé dans un établissement. On dit que lon va faire ceci ou cela "l'année prochaine" alors que c'est juste dans deux mois...
Le temps passe et je repense encore à Mr M. de ce fameux chemin. Ce temps passe. Surtout quand le ciel est bleu et que rien ne semble nous toucher....

  

mercredi, juin 14, 2006

tant de sucre

  

Retour
J'en ai parlé il y a quelques jours, de ce petit chemin que j'ai longtemps monté et descendu pour m'amener à la mer. Plus petit il semblait être une montagne et maintenant il n'est qu'une plaisante montée.
Sur ce chemin, vers 6 heures, invariablement les augustes habitants (les doyens) se réunissaient pour jouer à la pétanque. Il y avait toujours un grand bonjour qui nous attendait et nous faisions attention à ne pas marcher sur les boules. Nous avions droit à une remarque sur nos coups de soleil et le passage d'une voiture sur le chemin était toujours difficile à négocier pour le chauffeur, surtout si le cochonnet était touché. Mais le sourire et les rires est ce dont je me rappelle quand on les croisait. Ces personnes que je ne connais quasimment pas font partie intégrante du décor de mes vacances et de mes évasions estivales. On raconte même que si le chemin (rebaptisé "rue") n'a pas été bétonné, c'est pour qu'ils puissent continuer à jouer, habitant là-bas à l'année.
Il y a une semaine, j'ai pensé à eux, en fait à ceux qui restent car au fur et à mesure que le temps passe, il y en a de moins en moins.
Il était minuit et je pensais à Mr. M., le plus petit et charismatique d'entre eux, celui dont la joie était communicative et qui hochait toujours la tête en vous saluant de sa voix rauque. Et même si on ne peut pas dire que je pense à lui chaque jour, il n'est jamais bien loin quand je pense au soleil.
Le lendemain, un coup de fil de mes parents m'annonça que Mr M. était mort.

  

lundi, juin 12, 2006

...
Il fait chaud. On mange peu et on écrit peu. Place à ce très émouvant strip de Mr Wiley:


  

samedi, juin 10, 2006

Lettre de George Sand à Alfred de Musset

Je suis très émue de vous dire que j'ai
bien compris l'autre soir que vous aviez
toujours une envie folle de me faire
danser. Je garde le souvenir de votre
baiser et je voudrais bien que ce soit
là une preuve que je puisse être aimée
par vous. Je suis prête à vous montrer mon
affection toute désintéressée et sans cal-
cul, et si vous voulez me voir aussi
vous dévoiler sans artifice mon âme
toute nue, venez me faire une visite.
Nous causerons en amis, franchement.
Je vous prouverai que je suis la femme
sincère, capable de vous offrir l'affection
la plus profonde et la plus étroite
en amitié, en un mot la meilleure preuve
que vous puissiez rêver, puisque votre
âme est libre. Pensez que la solitude où j'ha-
bite est bien longue, bien dure et souvent
difficile. Ainsi en y songeant j'ai l'âme
grosse. Accourez donc vite et venez me la
faire oublier par l'amour où je veux me
mettre.


  

jeudi, juin 08, 2006

Pensées de chaleur

Here we are...
Originally uploaded by fiddler's green.
Voici à quoi je pense en ce moment...

A ce petit chemin qui mène à la plage, à cette plage qui m'accueille depuis 30 ans. A cette dune qui se fait chaque année plus petite et à la vue qu'elle tente quand même de nous cacher le temps de la monter...

  

mardi, juin 06, 2006

Work as it was meant to be...

  

lundi, juin 05, 2006

Google is watching you?
A quoi voit-on que la boîte californienne est incontournable pour ceux qui découvrent internet?

Quand une de mes collègues me demande, après avoir appris que le PC qu'elle veut utiliser est connecté, si "y a google dessus?".

Quand les internautes utilisant peu internet vont sur google et tapent l'adresse web du site sur lequel ils veulent aller dans la case de recherche.

Alors pourquoi? Eh bien (et je ne suis pas Einstein là-dessus) surement que lorsqu'on est sur Google, on est SUR de ne pas se tromper car il n'y a qu'un endroit où écrire et presque rien d'autre. La notion de portail semble effrayer. Bien sûr, le fait que Google soit efficace a peut-être à voir là dedans..

  

samedi, juin 03, 2006

Comment peut-on se faire avoir par ça??
Bonjour,
Je suis la fille unique du GENERAL KONAN RAPHAEL de
COTE D'IVOIRE. Ma source de votre contact m'a donn le courage et la
confiance pour compter sur vous.
Je vous cris dans la confiance absolue principalement pour chercher
votre aide .Transfrer mon argent comptant de 2.000.000 d'euros qui est
mon hritage. Ainsi, j'ai dcid de vous contacter pour m'aider a dplacer
cet argent hors de cote d'ivoire
Source de l'argent
Mon dfunt pre, Pendant la guerre en cote d'ivoire a t assassin a sa
rsidence avec ma mre .Mon pre tait officier suprieure dans notre pays
.Aprs la mort de mon pre jai dcouvert dans ces documents personnel quil
avaiT bloqu dans un compte en banque une somme de 2.000.000 d'euros.
Dans ce but, je sollicite humblement votre aide de faons suivantes.
M'aider a dplacer cet argent hors de la cote d'ivoire, parceque ma vie
n'est pas en scurit a cause de la guerre et l'argent aussi. .Je propose
de vous donner la somme de 25% pour m' aider dplacer cet argent sur
votre compte dans votre pays ou ouvrir un compte dans votre pays en mon
nom pour que l'argent soit transfr .et les 75% pour un investissement
dans votre pays.Je voudrais compter sur vous car je suis sans soutien
livrer a moi meme aidez moi s'il vous plais je vous en prie,je vous
mettrai en contact avec la banque pour tous les dtailles concernant
cette transaction. Vous pouvez me contacter par mon mail ou mon contact
tlphonique. Notez que cette transaction exige la confiance mutuelle et
la confidentialit absolue j insiste la dessus a cause de ma securite.
Merci et que Dieu vous bnissent. GRAND MERCI POUR LA PEINE QUE VOUS AVEZ
EUE A ME LIRE ET A ME REPONDRE.
REPONDEZ MOI A CET MAIL xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

JE DEMANDE A TOUTE PERSONNE MALHONNETTE DE S ABSTENIR SVP
QUE DIEU VOUS BENISSE
PHILOMENE KONAN
Le plus drôle, c'est quand même quand elle demande aux gens MALHONNETTE de s'abstenir..
Encore plus drôle, c'est quand on google la dame...

  

vendredi, juin 02, 2006

Oui, il existe!

Certains en parlaient mais on les regardait souvent en coin, pauvres bougres voulant fanfaronner devant quelques naïfs esprits.
Mais comme David Vincent, je l'ai vu. C'était aujourd'hui et même si je n'avais pas mon caméscope Hitachi, j'ai réussi à le prendre en photo.

Le ciel bleu à Rouen